Faire ensemble

Faire ensemble

Faire ensemble 1051 1016 Christian TURPAUD

La société est en permanence agitée de débats, parfois (souvent ?) vifs sur la situation du monde, ce qu’il faudrait faire, ce que nous pouvons (ou pas) faire. En général, des conceptions différentes de la même réalité s’opposent sur le rôle de tel ou telle (Etat, entreprises, associations, Economie Sociale et Solidaire, syndicats salariaux et patronaux, ONG, Europe, etc…). La prise de conscience semble être là, d’une nécessité de transformation, ou tout au moins de l’existence de facteurs de risques pour le modèle de société actuel : changement climatique, diminution de la biodiversité, raréfaction des ressources, et en particulier énergie fossile et matières premières. A partir de ce constat, plus ou moins conscient chez chacun d’entre nous, plus ou moins exprimé, l’analyse des causes et des solutions possibles divergent.

Si cette analyse est utile et nécessaire, l’expérimentation et l’action ne le sont pas moins. Elles se jouent au niveau individuel, par des évolutions de comportements, mais tout l’enjeu est de faire émerger un niveau collectif, au sein des entreprises, associations, collectivités, territoires. Il est alors important de disposer d’approches et d’outils pour :

  • Partager les perceptions de chacun sur la réalité, les confronter et en dégager une vision commune,
  • Construire ensemble des actions, des expérimentations de terrain,

Cette mise en action se nourrit aussi de réflexion et de recherche où tous les apports sont bienvenus : cadres d’analyse du monde de la recherche, exemples d’expérimentation concrète de nouveaux modèles, appropriation d’outils pour développer des projets, approche de recherche et développement sur ces sujets.

Océan Bleu, Société Coopérative (SCOP), a été créée en 2008 avec l’ambition de contribuer à faire évoluer les organisations. Notre parti pris initial, qui s’est renforcé depuis, est que l’innovation et l’entrepreneuriat sont des moyens pour faire évoluer la société dans son ensemble : loin de s’adresser uniquement aux entreprises et au secteur économique « classiques », les approches de l’innovation stratégique, de l’entrepreneuriat, du design de service et de la créativité sont à même de permettre l’émergence de nouveaux modèles d’organisations pour répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux. Et les évolutions nécessaires pour faire face à ces enjeux nécessitent la contribution et la mise en action de tous les secteurs de la société. Ainsi, nous avons mis au point des méthodes pour accompagner des groupes de personnes à l’exploration et à la mise en œuvre de projets innovants : il s’agit de développer la capacité d’agir (empowerment) de chacun, et des organisations.

Pour étayer et renforcer ce qu’Océan Bleu propose, l’équipe a depuis le début inscrit son action dans la collaboration et l’implication dans de multiples projets qui nous motivent et viennent nourrir la réflexion et l’expérimentation. Qu’il s’agisse de partager et tester des méthodes ou des outils, de s’impliquer dans des projets d’innovation sociale, d’adhérer et de contribuer à des mouvements sur des objectifs communs, nous nous plaçons délibérément dans une posture d’entrepreneur et de chercheur.

L’entrepriserie est la matérialisation de cette envie de partager et de fédérer autour de la volonté commune de donner un sens à l’innovation : laboratoire participatif, l’entrepriserie est le lieu de transmission, d’expérimentation et de construction des capacités d’innovation du collectif qui s’y implique.

Collectif informel, l’entrepriserie se développe autour des axes suivants :

  • Le lieu physique pour accueillir événements, formations, échanges, co-working : au centre de Toulouse, ce local est l’endroit où se rencontrent les personnes et où s’initient les projets, de préférence autour de nourritures bien terrestres…
  • La formation: transmettre les méthodes de design, de créativité et d’entrepreunariat, et plus largement des thèmes qui nourrissent l’ambition,
  • Les événements et les contenus pour inspirer et susciter les rencontres : meetups, échanges, outils, livres, vidéos, etc…
  • L’expérimentation et la recherche : tester et valider des projets d’innovation, embarquer des chercheurs, développer de nouvelles méthodes, s’inscrire dans le mouvement de la recherche-action
  • La participation active à des projets innovants : clé pour asseoir les protocoles d’innovation proposés, l’entrepriserie est partie prenante sur ces initiatives, et y apporte les savoir-faire du collectif,
  • La diffusion et la dissémination : le point de départ de l’entrepriserie est en Occitanie, le collectif y a son centre de gravité même si les échanges vont bien au-delà. Le dispositif a vocation à se développer ailleurs sur des initiatives locales. L’objectif est bien de fédérer ces initiatives, c’est-à-dire à la fois mettre en commun les apprentissages et garder le niveau d’autonomie qui permet de concrétiser les projets.

Vous vous reconnaissez dans le projet de l’entrepriserie ? Parlons-en !

Privacy Preferences

When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in the form of cookies. Here you can change your Privacy preferences. It is worth noting that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we are able to offer.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Faire Entreprise pour Demain, c'est semer des petits cailloux tout au long du chemin (d'autres, plus gourmands, parlent de cookies). Nous permettez-vous de semer des petits cailloux tout au long de votre visite pour ne pas vous perdre de vue ?